Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Playlist "Economie" à retrouver sur notre chaîne YouTube (abonnez vous ici :)

La saison d'été s'annonce - presque - bonne en Rhône-Alpes

14.6.12

Malgré un calendrier favorable avec de nombreuses occasions de week- ends prolongés, la saison estivale a démarré lentement dans la région Rhône-Alpes. Seuls 46% des professionnels de Rhône-Alpes déclarent avoir connu une bonne fréquentation durant le mois de mai, soit un recul de 6 points par rapport à mai 2011. La météo exécrable, l'élection présidentielle, la médiatisation autour des difficultés de la zone euro contribuent largement à cette situation de morosité ambiante.
Rhône-Alpes Tourisme, le "bras armé" de la région pour la promotion de cette activité économique particulièrement importante, puisque non délocalisable, vient de rendre publique une nouvelle enquête réalisée auprès des professionnels du secteur. Pour l'été qui débute, si les réservations des touristes étrangers semblent stables, celles des Français - et en particulier des Rhônalpins qui choisissent de ne pas s'éloigner de la deuxième région touristique française, se révèlent être une bonne surprise.  
 Il ressort de l'enquête, réalisée par téléphone auprès de 700 professionnels, que 71 % d'entre eux sont aujourd'hui très ou assez confiants pour les mois de juillet et aout 2012. Une des raisons de ce retour des touristes français pourrait être la situation géopolitique tendue dans certains pays d'Afrique et du sud de l'Europe (L'Egypte, la Tunisie, la Grèce, mais aussi l'Espagne ou l'Italie...).


Le camping en Ardèche loin devant l'hôtel à Lyon 
L'Ardèche reste une destination idéale pour les voisins européens du Nord , qui viennent surtout de Hollande, de Belgique et d'Allemagne où Rhône-Alpes Tourisme a accentué ses actions de promotion. D'après l'enquête de l'Ipsos,  84% des professionnels ardéchois s’annoncent confiants, plus que ceux des départements de l'Ain (73 %), du Rhône et de la Loire (71 %).
Malgré toute la promotion assurée par les comités du tourisme de Savoie et de Haute Savoie, il semble encore que la montagne, peut être du fait de la météo incertaine, n'est pas encore tout à fait vécue comme une destination touristique d'été :  67 %, des professionnels de l'hôtellerie et de l'hébergement sont tout de même confiants dans ces zones de montagne.

Cyclo-tourisme : "l'opportunité fantastique de développement offerte par la ViaRhôna"
ViaRhôna, l'opération conjointe à  plusieurs régions de Suisse et du sud de la France pour la création de pistes cyclables tout au long du fleuve Rhône, - du Léman à la Méditerranée - commence à prendre forme et sa partie Rhône-Alpes devrait être achevée en 2014. Dores et déjà, les professionnels du tourisme notent un engouement des Tour-opérateurs pour la promotion de circuits liés à cette initiative.  "C'est une formidable opportunité"... s'enthousiasme Claude Comet, Vice Présidente de la Région Rhône-Alpes chargée du tourisme... "Notre pays, grâce aux images du Tour de France, est considéré comme particulièrement en pointe sur la pratique du vélo... et les étrangers viennent spécialement pour pratiquer cette activité en famille"...
Aire de pique-nique au milieu des vignes, près de Nyons (Drôme) - @LYon-Photos.fr 
"On ne s'imagine pas le nombre d'activités induites par la création de cette voie cyclable", poursuit-l'élue écologiste... "Il faut organiser le transport train + vélo, promouvoir des activités ludiques comme les opérations "un col un jour" du département de Savoie, imaginer des circuits de balades en familles et même penser à l'utilisation de ViaRhôna durant l'année pour les week-ends et les courts déplacements domicile-travail".  La pratique du vélo pourrait être demain au tourisme estival ce que le ski est aujourd’hui au tourisme d'hiver !
 Mais deux facteurs font encore douter les professionnels : le premier est la météo avec un soleil qui tarde à prendre toute sa place. Le second est lié à la situation économique globale. En effet, de nombreuses enquêtes montrent que les clientèles européennes ont tendance à serrer leurs budgets vacances, même si par ailleurs ces mêmes enquêtes indiquent que la clientèle française (80% de la clientèle de Rhône-Alpes) n'est pas encore affectée par ce phénomène.
Gilles Roman
(redaction@lyonenfrance.com)
------------------------

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...