Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Playlist "Economie" à retrouver sur notre chaîne YouTube (abonnez vous ici :)

Ludovic Noël, directeur de la Cité du Design à St-Etienne

13.4.12

ludovic+noël+cité+du+design
Ludovic Noël
Photo @MiPra -
La MIPRA (Mission Ingéniérie et Prospective Rhône-Alpes) donne ce mois-ci la parole à Ludovic Noël, un acteur "connu et reconnu" du secteur du numérique, aujourd'hui directeur de la Cité du Design. 

"Pour innover, l'entreprise a tout à gagner en misant sur le design !"
Avant de se considérer acteur de l'univers artistique, Ludovic Noël se définit davantage comme un développeur économique. Après avoir animé le pôle Novacité (Centre d'aide à la création d'entreprises), puis dirigé Imaginove (Pôle de compétitivité dédié aux filières de l'image), ce diplômé de l'IEP de Grenoble a pris les rênes de la Cité du Design à Saint-Etienne.

Dès votre arrivée à l'automne dernier à la direction générale de la Cité du Design, vous avez clairement signifié votre volonté première de sensibiliser beaucoup plus fortement les petites et moyennes entreprises. Cela veut-il dire que le design ne rentre pas vraiment dans les préoccupations des patrons de PME ?
C'est exactement cela, et on peut le comprendre. Le premier objectif d'une entreprise n'est-il pas d'obtenir des commandes ? Les PME développent le plus souvent une activité de sous-traitance, elles ont investi sur des machines, ont à cœur d'améliorer leur productivité et d'accroître leur chiffre d'affaires. Alors, quand ils nous voient arriver et que nous leur posons la question : "jusqu'où allez-vous aller, êtes vous certain, lorsque vous mettez au point un produit, que celui-ci répond complètement aux attentes de l'utilisateur, de l'usager à qui vous le vendez ?", les chefs d'entreprises marquent un temps de réflexion. Mais ils comprennent vite que nous pouvons leur apporter une aide précieuse puisque ce que nous préconisons correspond à de la valeur ajoutée en terme d'innovation.


Comment cela se traduit-il concrètement ?
Trois sortes d'approche : 1 - un accompagnement court à partir d'une demande précise et sur la base d'un cahier des charges. 2- un accompagnement d'une durée moyenne de six mois où nous avons à répondre à des attentes des consommateurs détectées après enquête auprès d'eux. On recrute un designer qui va sur le terrain, puis nous livrons au donneur d'ordre deux ou trois scenarii, dits "d'usage" par rapport à la question posée. C'est le rôle de notre "Laboratoire d'Usages et des Pratiques Innovantes". 3- Pour des entreprises plus importantes, voire des grands groupes, nous proposons de la recherche en design : nous travaillons alors en étroite collaboration avec les cellules internes de l'entreprise, avec ses équipes de recherche.
Lire la suite de cet entretien dans la lettre de la Mipra -
------------------------



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...